From Viennoiseries, Brioches & Chinois

Beignets de carnaval, Christophe FELDER

Mardi gras et donc carnaval, c’est dans très exactement une semaine ! Qui dit mardi gras dit… manger gras ! Quoi de tel que des beignets de carnaval pour l’occasion ? J’ai deux gourmands invétérés de beignets à la maison, mais de beignets ultra moelleux, pas tout secs ou qui croustillent. La recette que j’utilise est la même depuis des années, celle des beignets de Christophe FELDER, une valeur sure. Les beignets ne sont pas trop gras malgré le bain d’huile, et surtout ils sont dodus et restent très moelleux, même quelques jours après les avoir fait (enfin, s’ils tiennent jusque là…).

Beignets de carnaval

Ingrédients pour une vingtaine de beignets de carnaval

  • 250g de farine T55
  • 25g de sucre en poudre
  • 2g de sel
  • 5g de levure de boulanger fraîche
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 40g de beurre
  • Sucre glace
  • Facultatif, pour aromatiser : extrait de vanille / eau de fleur d’oranger…

Préparation des beignets de carnaval

Dans le bol du robot, verser la farine, le sel, le sucre en poudre et les œufs. Après 2 minutes, ajouter la levure et le lait. Pétrir pendant 2 minutes et ajouter le beurre coupé en morceaux. Pétrit de nouveau pendant 5 minutes. Vous devez obtenir une boule de pâte non collante.

Recouvrir de film alimentaire puis laisser la pâte lever une heure. Dégazer, recouvrir de film alimentaire et laisser la pâte reposer 12h à 24h.

Sortir la pâte du réfrigérateur, la dégazer en la rabattant plusieurs fois sur elle même. Étaler alors à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur 4 à 5 mm d’épaisseur.

Découper des formes, ici des losanges. Vous pouvez aussi réaliser des beignets en forme de carré, de rond…

Placer les beignets ainsi formés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser pousser pendant 1h à 1h30 à température ambiante (ils doivent avoir bien gonflé, presque doublé de volume).

Faire chauffer une friteuse avec de l’huile à 180°. Y plonger les beignets. Les retourner au bout de 30 secondes. Dès qu’ils sont complètement dorés, égoutter et déposer dans un saladier tapissé de papier absorbant. Saupoudrer généreusement de sucre glace en retournant les beignets pour qu’ils soient bien imprégnés du sucre, déguster !

Pour qu’ils restent moelleux, recouvrez le saladier de film alimentaire.

Beignets Christophe FELDER

 

Croissants au chocolat

Pain au chocolat

Croissants au chocolat, pains au chocolat, chocolatines… Peu importe le nom qu’on leur donne, comment résister à ces viennoiseries moelleuse, d’autant plus lorsqu’elles sortent du fou et qu’elles embaument la maison. Evidemment, c’est plus simple d’aller à la boulangerie du coin pour le petit déjeuner du week-end, mais d’une vous n’êtes pas toujours sûrs de la qualité des croissants au chocolat (et croyez moi, je parle en connaissance de cause !), et de deux vois n’aurez pas cette délicieuse odeur qui vous met l’eau à la bouche. je vous l’accorde, la préparation demande un peu de temps, mais vous pouvez très bien préparer les croissants au chocolat la veille au soir, les laisser pousser toute la nuit au frais et les cuire le lendemain matin. Lire la suite

Krantz cake chocolat noisette

Krantz Cake

Si vous suivez l’émission Le meilleur pâtissier sur M6 et l’épreuve de Mercotte, vous n’avez pu passer à côté du Krantz Cake, cette brioche ultra gourmande imbibée d’un sirop après cuisson. Pour aller jusqu’au bout de la gourmandise, j’ai préparé un Krantz Cake chocolat noisette, un peu comme la célèbre pâte à tartiner mais bien meilleure pour la santé ! Autant vous dire que le Krantz cake n’a pas fait long feu, nous l’avons littéralement dévoré au petit déjeuner et au goûter. Rien de bien compliqué dans sa préparation, comme toujours avec les pâtes à brioche, ce qu iest important c’est le temps de repos. Et puis vous pouvez décliner ce krantz cake à l’infinie selon vos envies : crémeux au fruits, chocolat blanc ou noirt, avec des fruits secs, des noix, de la pâte de spéculoos… Laissez parler votre imagination … et votre gourmandise ! Lire la suite

Escargots thé matcha chocolat

Escargot thé matcha

On continue sur les gourmandises du petit déjeuner avec ma variété de croissants préférés : les escargots. Ici ils ne sont pas aux raisins, ce sont des escargots au thé matcha et au chocolat. Le thé est ma boisson favorite du matin et je l’aime tout autant en pâtisserie, d’où cette version au thé matcha. D’autant que le thé matcha apporte une petite amertume qui casse le côté gras du croissant et le sucré du chocolat. Une très belle association qui change et apporter un peu de couleur par les matins gris lorrains ! Lire la suite

Papette, brioche et crème patissiere

Papette brioche

Les papettes… Un vrai souvenir d’enfance. On en parle encore aujourd’hui avec mon frère, expatrié en Lorraine lui aussi. Chaque fois que nous retournons dans notre famille en Franche-Comté, le même rituel, filer à la boulangerie pour trouver le graal, les papettes. J’ai longtemps pensé que la papette était une spécialité Franc-Comtoise mais apparemment elle viendrait du Pays de Gex, au sud de la Franche-Comté donc. C’est quoi alors une papette ? Lire la suite

Pains au lait maison

Pains au lait maison

Depuis mes entraînements CAP, je ne me lasse pas de préparer de délicieux croissants, pains au lait ou brioches maison. Mon petit bonhomme aime par dessus tout lorsque je réalise ces petits pains au lait, mais au chocolat ! Oui mais ce que je préfère moi, ce sont ceux avec de gros morceaux de sucre qui croquent sous la dent. Alors pour contenter tout le monde à la maison, je fais des fournées moitié chocolat, moitié nature, comme ça, pas de jaloux ! La préparation est assez simple en soi, ce sont les temps de repos qui nécessitent de s’y prendre assez tôt pour les réaliser. Mais vous pouvez très bien préparer la pâte le matin et la laisser reposer au frais toute la journée pour une cuisson le soir. Ainsi vous aurez des petits pains au lait pour votre petit déjeuner le lendemain matin. Sans oublier qu’ils se congèlent parfaitement bien en gardant tout leur moelleux.  Lire la suite

Gaufres liégeoises

Gaufres liégeoises

Les gaufres liégeoises… Si vous n’avez jamais mis les pieds en Belgique, autant vous dire que vous ne connaissez pas les vraies. Je les ai réellement découvertes lors d’un WE à Bruxelles, où chaque coin de rue fleurait bon la délicieuse odeur des gaufres liégeoises bien chaudes. Et c’est près de la Grande Place, à la maison Dandoy, que j’ai dégusté les meilleures gaufres liégeoises, chaudes, épaisses, moelleuses, bien caramélisées… Un délice à l’état pur. Pour le goûter ou le petit déjeuner, nature ou accompagné de sirop de Liège, de miel ou encore de confiture, elles ont un côté doudou, réconfortant. Pour la réalisation, il faut un peu de patience, toute bonne chose se fait attendre. Nous sommes ici sur une base de pâte levée. L’attente sera largement récompensée lorsque vous mordrez à pleines dents dedans en tombant sur un gros morceau de sucre…

Lire la suite

Crêpe Suzette

Crêpes Suzette, recette pour la chandeleur

Dans à peine moins de deux semaines on remet le couvert avec les traditions et le 2 février sera la journée des crêpes avec la Chandeleur ! Dans ma cuisine, les crêpes c’est toute l’année. Au petit dej ou pour le goûter on adore ça. Outre la traditionnelle et très bourrative crêpe de mon papa banane / Nutella / chantilly c’est la crêpe au sucre, toute simple que je préfère. Mais pour rester dans les traditions françaises, les crêpes Suzette sont un incontournable ! J’ai donc voulu tester une version revisitée par Christophe FELDER, qu’on retrouve dans son très bel ouvrage Pièce Unique. J’ai simplement adapté la pâte à crêpe Suzette en substituant l’alcool par de l’eau de fleur d’oranger et j’ai tout simplement remplacé la sauce au miel par le jus de cuisson des oranges confites que je trouvais délicieux ! La fraîcheur des agrumes, ce parfum d’orange, c’est une vraie gourmandise !

Crêpe Suzette Lire la suite

Brioche butchy

Brioche buchty, brioche saine et moelleuse !

Elle a fait le tour de la blogosphère et depuis qu’elle a atterri dans ma cuisine, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai réalisé cette fameuse brioche buchty ! Cette brioche est incroyable : facile et rapide à préparer, moelleuse à souhait, le tout, sans un gramme de beurre ! Du coup on culpabilise beaucoup moins lorsqu’on la tartine généreusement de chocolat… En plus d’être délicieuse, la brioche buchty se congèle très bien. J’en prépare généralement en grande quantité puis je place des boules dans des sachets congélation. Je les sors la veille du petit déjeuner et hop, c’est presque comme si la brioche buchty sortait du four ; la mie conserve tout son moelleux. Le must est bien entendu de la déguster après sa sortie du four, là vous succomberez immédiatement.

Brioche butchy Lire la suite