7

Quand on devient maman, on se pose mille questions : l’éveil de bébé, sa toilette, son alimentation… Lorsque mon fils est né, au vue des nombreuses et longues tétées, j’ai tout de suite su que ce serait un glouton. Jusqu’à la diversification alimentaire je ne m’étais jamais posée de questions particulières sur son alimentation puisqu’elle était constituée uniquement de lait. Lorsqu’il a eu 5 mois et après le rdv avec le pédiatre, j’ai commencé à chercher partout comment faire, au mieux, la transition entre son alimentation « lactée » et l’alimentation à base de fruits et légumes. L’apprentissage du goût, l’éveil des papilles se fait dès le plus jeune âge. Aujourd’hui, à 3 ans, mon loulou n’a quasiment jamais connu les petits pots industriels et je suis fière de dire qu’il connait le vrai goût des légumes. A son âge la plupart des enfants sont difficiles, mais lui préférera une bonne assiette de légumes à un hamburger. Vous trouverez ici tous mes conseils de maman pour faire, vous aussi, de bons petits plats pour votre bébé.

Quand commencer la diversification alimentaire ?

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande de débuter la diversification alimentaire à partir de 6 mois. Néanmoins, sur avis de votre pédiatre et au cas par cas (ex : reflux gastro-œsophagien), il est possible de débuter la diversification alimentaire plus tôt.

Introduction de nouveaux aliments

N’étant pas pédiatre, je ne saurais vous donner trop de conseils. Néanmoins sachez que notre bon sens des mamans et notre intuition nous fait rarement défaut ! Je me suis beaucoup référée au tableau qui figure dans le carnet de santé de mon loulou mais surtout au gout des aliments. J’ai commencé par introduire des aliments doux en goût (carotte, courgette, artichaut, patate douce) pour allez progressivement vers des aliments plus forts (poireaux, épinards…). Pour les fruits procédez de même. Pommes, poires, bananes sont parfaits pour commencer car sucrés. En été et lorsqu’ils grandissent pensez aux pêches et abricots, mais bien mûres car sinon ils seront trop acides !

Le matériel

Le Babycook ou d’autres robots spécialement conçus pour bébé sont certes très utiles mais il s’agit d’un investissement conséquent et pas toujours judicieux. Vous pouvez tout à fait réaliser les petits pots de votre bébé avec ce dont vous disposez à la maison, l’essentiel étant d’avoir de quoi cuire les aliments, de préférence à la vapeur, et de quoi les mixer.

Pour cuire

  • Cuit vapeur
  • Cocotte minute, faitout
  • Panier vapeur

BlenderMixeur plongeant

Pour mixer

  • Mixeur plongeant
  • Blender
  • Hachoir
  • Moulin à légumes
  • Presse purée

La cuisson

Comme indiqué précédemment, le mieux reste la cuisson à a vapeur qui permet de préserver le goût des aliments mais aussi leurs vitamines. Pour les légumes, il faudra les éplucher, les épépiner si besoin (le courgette notamment) et les couper en morceaux. Pour le poisson et la viande, je les détaille en fines lamelles.

Une fois les aliments cuits, je les passe au blender s’il s’agit de grosses portions ou au mixeur plongeant pour des quantités plus petits. Si vous avez un doute quand à la finesse des purées, vous pouvez tout à fait les passer au chinois pour vous assurer qu’il ne subsiste aucun morceau.

La conservation

Boîtes hermétiques babymoovBoîtes portions BeabaRéaliser soi-même les petits pots pour son bébé est merveilleux mais prend un temps considérable. Aussi je vous conseille de préparer les repas en grosses quantités et, aussitôt réalisés, de les congeler. Attention toutefois à ne pas les laisser plus d’une dizaine de jours au congélateur. Vous préserverez ainsi les vitamines des aliments.

Pour conserver les repas de bébé vous trouverez dans les tous les magasins de puériculture des lots de petits pots hermétiques ou même, et celles là sont très pratiques, des « boîtes portions » que vous pourrez également congeler. Moins onéreux mais tout aussi efficace pour la congélation, les bacs à glaçons (attention à ce qu’ils soient parfaitement propres !) que vous pourrez remplir de vos préparations maison.

Trucs et astuces pour varier les menus de bébé

Matières grasses et sel ne sont pas indispensables pour donner du goût aux aliments ! Pensez à tout ce que la nature offre comme épices et herbes aromatiques. Curry, paprika, ciboulette, aneth, basilic pour les plats salés, cannelle, vanille ou encore étoile de badiane pour le sucré et toujours en petite quantité.

A partir de 8 mois, pour les purées fortes en goût, comme le brocolis par exemple, n’hésitez pas à ajouter du fromage frais (Kiri, Vache qui rit…). Non seulement vous aurez une portion de laitage mais votre bébé appréciera ce supplément de saveur.

A l’âge de 8 / 9 mois on commence à introduire les féculents et céréales. Pour changer des pâtes et du riz essayez donc la semoule de blé, la quinoa ou encore le boulgour !

Recettes

Quelques recettes ont déjà été publiées sur le blog

En voici quelques autres…

Légumes

Purée d’épinards et saumon

  • 1/2 carotte
  • 50 d’épinards frais
  • 30g de saumon frais sans la peau ni arêtes !

Épluchez, coupez en rondelle puis faites cuire votre carotte à l’eau. Réduisez la en purée à l’aide d’un moulin à légume / presse purée / mixeur.
Faites revenir les épinards frais dans une poêle jusqu’à ce qu’ils deviennent fondants. Ajoutez au carottes et mixez de nouveau jusqu’à obtention d’une texture lisse. Si vous trouvez la purée trop épaisse, vous pouvez ajouter du lait infantile.

Faites cuire votre saumon à la vapeur, découpez le en petit morceaux et incorporez le à la purée d’épinards.

Velouté de champignon (à partir de 9 mois)

  • 1 pomme de terre
  • 5 champignons de Paris
  • 5cl d’eau minérale
  • quelques tiges de ciboulette

Épluchez et coupez votre pomme de terre en 4. Faites la cuire à l’eau jusqu’à ce qu’elle soit fondante.
Pelez vos champignons, coupez le pied. Faites les cuire également à l’eau pendant 5 minutes. Mixez ensemble la pomme de terre et les champignons avec l’eau minérale (pour un velouté épais) et ajoutez la ciboulette ciselée.

Fruits

Papillote pomme banane (à partir de 7 mois)

  • 1 pomme
  • 1 banane

Épluchez et coupez la pomme en fines lamelles. Procédez de même pour la banane. Placez les fruits dans des papillotes j’utilise des papillotes en silicone, moins néfastes que l’aluminium) et enfournez 10 minutes à 170°. Laissez refroidir et servez soit tiède, soit froid. Si votre bébé n’accepte pas les morceaux, mixez l’ensemble de la préparation.

Mousse de fraises (à partir de 8 mois et uniquement en saison)

  • 6 fraises
  • 2 CS de fromage blanc (spécial bébé)

Lavez et équeutez vos fraises. Coupez les en 2. Mélangez avec le fromage blanc et mixez le tout pendant 2 minutes.

7 commentaires

  1. CrispX says:

    J’ai une puce de 2 ans et demi, et comme cadeau à la sortie de la maternité on m’a offert un babycook. Je n’en ai pas eu vraiment l’utilité il faut dire, mais bizarrement je m’en sers bcp plus ces derniers temps, pour chauffer à la vapeur des plats uniques, faire des compotes (maintenant qu’elle est bien variée). Et je m’éclate en plus lol
    Merci pour ce dossier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *